Mano Gentil
Syros
photographe

Le roman raconte l'histoire de M. Humbert. Deux ou trois fois par an, il est photographe, c'est-à-dire qu'il vérifie le bon fonctionnement de la guillotine lors d'une exécution de condamné à mort. Tout le reste de l'année, c'est un homme ordinaire : il travaille dans une agence commerciale, il a une fiancée, ainsi qu' un appartement à Paris. Dans sa famille, depuis plusieurs générations, les hommes jouent un rôle lors d'une exécution. Pour lui, c'est un héritage qu'il ne doit pas abandonner.
Mais cette fois-ci, tout ne va pas se dérouler comme il le pensait. Il va découvrir un autre point de vue sur le sujet de la peine de mort.

NOTRE AVIS
Cette histoire est intéressante car elle nous permet de nous placer dans la peau d'un personnage qui éprouve beaucoup de sentiment profonds. 
Ce  récit est bien écrit, avec simplicité et précision.
Il nous donne plusieurs opinions sur le s
ujet principal de l'histoire, c'est-à-dire la peine de mort, ce qui nous permet de réfléchir.
Les scènes sont précises, ce qui nous permet de bien les visualiser. Nous pensons que l'histoire est trop longue.
De plus, nous trouvons les sentiments de la dernière scène pas assez accentués.

NOTRE AVIS
Ce livre ne nous a pas plu, il n'y a pas d'action !

Suzan, Sabrina     14 ans

NOTRE AVIS
L'auteur nous fait assister à la préparation de la condamnation.
L'auteur fournit beaucoup de détails sur les émotions, les sentiments, et les pensées des personnages.
Une histoire originale car elle fait réfléchir sur le bien fondé de la peine de mort.
Le style d'écriture permet de nous rapprocher du personnage principal. Il y a un peu trop de descriptions, ça peut devenir ennuyeux... La lecture peut devenir confuse lorsque le héros a des « flash-back ».

Maxime, Emile, Mamadou      14 ans

 

NOTRE AVIS
Nous avons bien aimé ce roman car le photographe nous raconte sa vie passée en flash back.
Cette histoire nous apprend certaines choses sur cette période (nous avons été étonnées qu'il y ait encore des bourreaux en 1970).
A la veille de l'exécution capitale, le narrateur fait bien passer l'émotion du héros et la pression qu'il ressent en lui. Nous avons bien aimé l'état d'esprit du héros et son attitude envers son horrible  métier.
L'inconvénient dans ce roman, c'est qu'il n'y a aucune action et aucun suspense.
On ne comprend pas pourquoi Mr. Humbert décrit et introduit des personnages qui n'interviennent jamais et dont on ne connait pas réellement les idées.

Marguerite, Rebecca, Juliette         14 ans