Marie Desplechin
Ecole des Loisirs
yeux_d_or

Edmée, nouvellement engagée à l'Observatoire, laisse ses collègues perplexes tant elle est indifférente et énigmatique. C'est pourtant à elle que le directeur demande un soir de s'occuper de son fils Pierre, auquel il ne consacre que très peu de temps. Et c'est à elle que va s'attacher Pierre de façon presque magnétique, n'hésitant pas s'inviter chez elle pour être en sa présence. Aussi quand Pierre disparaît, c'est tout naturellement vers Edmée que les soupçons se portent...


MON AVIS

Dans ce récit où alternent trois voix, le fantastique fait une petite irruption, accentuant ainsi le côté mystérieux de l'ensemble. L'indépendance de caractère de chacun des trois personnages est étonnamment mise en valeur par l'attractivité qu'ils ressentent de manière instinctive pour l'un ou l'autre. La peinture tout en finesse de leurs univers intérieurs nous fait entendre leurs chants de façon plutôt poétique. L'entrelac entre réalité et imaginaire laisse rêveur. On aimerait partager leur douce errance.

                                             Flore Guiose Balland   -    professeur documentaliste